La dette qui dérange.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading ... Loading ...

Glenn Beck de Fox News donne une très bonne description du graphique en bâton de hockey que je vous avais présenté récemment, et pourquoi ça augure mal pour le dollar US. Ce n’est pas que je tienne à gagner mon pari; qui sait comment nous allons être affectés ici par l’onde de choc d’une implosion monétaire aux États-Unis, mais l’évidence est que la Fed semble hors de contrôle. Comme on dit ici: «Attachez vos tuques».

A propos de l'auteur

Mon nom est Philippe. J'habite sur la rive sud de Montréal. Je suis un technicien en informatique qui aime discuter de toute sorte de sujets. Bienvenue sur mon blogue!

14 Réponses à “La dette qui dérange.”

  1. Il y a plus que notre tuque à attacher, il faut se cramponner à quelque chose de très solide après avoir vu les possible répercussions que le dollar US aura. J'avais trouvé sur un autre forum cet article tiré du Wall Street Journal  qui mentionne un prof russe qui mentionne le "breakup"  ou la "balkanisation" des États-Unis

    http://online.wsj.com/article/SB12305110070963841…  juste à espérer que ce scénario ne se matérialise pas ou plutôt qu'elle se matérialise de manière différente (par exemple, que l'Alaska, le nord du Vermont, le Maine irait au Canada mais ça c'est une autre histoire)

  2. Wow Glenn Beck hein….hmmmm

    ce meme cretin cette semaine a compare le discours que Al Gore fesais aux etudiants a Hitler a la jeunesse hitlerienne

    bon choix de model Phil

    http://crooksandliars.com/david-neiwert/al-gore-c

    1. @ Stephane.G

      Wow Glenn Beck hein….hmmmm

      ce meme cretin cette semaine a compare le discours que Al Gore fesais aux etudiants a Hitler a la jeunesse hitlerienne

      bon choix de model Phil

      Ad hominem. C'est le message, pas le messager. Sans compter qu'il n'a pas complètement tort sur le côté endoctrinateur du discours de Gore.

      alors quand tu regarde la dette americaine a partir de 1940…rien de dramatique jusqu’au moment ou Reagan prend le pouvoir…Bush pere continue pareil…Clinton…legere baisse…W “the sky’s the limit”…et apres ca tenter de demoniser Obama est d’un ridicule desarmant

      En réalité, les problèmes ont commencé sous Nixon (un autre républicain), et la palette du bâton de hockey a débuté sous Bush. Le problème est que le "messie" Obama semble vouloir faire que Beck décris comme "Bush on steroids". Obama se prépare à dépenser des trillions futilement, alors que le Trésor américain est au bord de la faillite. Reagan avait, à l'époque, remis l'économie américaines sur les rails, mais il en a profité pour augmenter les dépenses de l'état. Au moins, il reconnaissait que «l'état n'est pas la réponse à nos problèmes, l'état est le problème.»

  3. Autre detail…je comprend crissement pas que les conservateurs adorent Reagan quand il est responsable d'au moins la moitiee de la dette de son pays…Clinton au moins a abaisse un peu la dette…et W…fuck meme pas besoin d'en parler

    alors quand tu regarde la dette americaine a partir de 1940…rien de dramatique jusqu'au moment ou Reagan prend le pouvoir…Bush pere continue pareil…Clinton…legere baisse…W "the sky's the limit"…et apres ca tenter de demoniser Obama est d'un ridicule desarmant

  4. Ma prédiction, elle est bien simple, pour ma part.

    Les USA vont faire, d'ici trois à cinq ans, la même chose que le Vénézuéla, dernièrement,  le Mexique, il y a quelques années déjà, et la France, il y a une cinquantaine d'années, à savoir réévaluer leur monnaie.  Ils vont créer un "nouveau dollar US", qui vaudra 100, ou 1000 dollars US actuels.  Présentement, les USA font exactement la même erreur que l'Allemagne des années 1930; ils font rouler la planche à billets "à vide", puisque les marchés internationaux ne pourront jamais soutenir les dépenses américaines, les stimulus, les bailouts, etc.

    Les américains (et lâchez-moi les couilles avec les "étatsuniens", s'il-vous-plaît!) auront besoin bientôt d'une brouette de billets de banque pour acheter un pain.  D'ici quelques mois, le dollar US ne vaudra plus rien.  Les USA sont en train de doubler la masse monétaire en circulation, sans garantir la valeur de cet argent par quoi que ce soit.  Ça va faire mal, tantôt.  Très mal…

  5. Phil svp…on seras pas souvent d'accord mec mais jt'aime bien…t'es pas du genre a traiter de connard quelqu'un qui n'est pas de ton avis et ca j'apprecie….sauf que svp…Obama…n'est pas le messie…ne la jamais ete et le sera jamais…et ce n'est pas ceux qui ont vote pour ou qui ont un espoir fonde en lui qui le nomme le messie

    t'se apres Bush….quasi nimporte qui pourrais etre un messie….pas mal sur que Carter aurais mieux fait

    1. @ Stéphane.G

      S'cuse mon sarcasme, mais l'élection d'Obama a été célébrée comme l'arrivée du Messie. C'est dommage, mais il risque de décevoir, car présentement il fait tout ce qui ne devrait pas être fait pour résoudre la crise économique, et en fait, il va probablement l'aggraver. Je t'accorde au moins une chose, après Bush, n'importe qui va bien paraître.

      @ Richard3

      Présentement, il y a une bulle qui est en train de se former dans le marché des bons du Trésor. Quand elle éclatera, ce sera la fin de la Fed.

  6. @ Philipe excellent Blog ……je vais te linker dans mes blogs favoris

    @ Stéphane G …. Reagan en effet croitre la dette, par trop de dépenses militaire, mais par contre …..il a ralenti la courbe du baton de hockey via ses Reaganomics ….en demandant a la fed d'avoir une politique monétaire non expansioniste, se qui explique les taux d'interet élévé du début de son mandat …. Reagan etait un fan de Bastiat….. et de ses écrits sur la gratuité du crédit….. les 2 autres présidents par la suite Bush et surtout Clinton ont surfer sur les effets du raffermissement du dollar us …..

    imagine la quantité de dollar us….. car des bonds us…. c'est des dollars us ….lorsque tout ce flux monétaire autrefois de garde….. rentrera au bércail aux États-Unis….c'est pas une bulle …..mais un ouragan d'hyperinflation qu'ils auront

  7. @Richard 3

    La très grosse chute du dollar US serait très catastrophique avec des très rares avantages.  J'avais entendu une autre rumeur aussi, certains souhaitent que le dollar US, le dollar CDN et le peso mexicain serait remplacé par une monnaie commune dont le nom souvent mentionné est "amero", voici un petit lien sur Wikipedia sur le sujet http://en.wikipedia.org/wiki/Amero

  8. @ Philippe:

    C'est évident qu'il y a une bulle, dans le domaine des bons du trésor américain.  Avec tous les stimuli, les bailouts, les "plans de sauvetage" des banques, des fabricants automobiles, etc., c'est clair que les marchés internationaux ne voudront plus des bons du trésor des USA pour bien longtemps encore.  Et devant leur dévaluation vertigineuse, il ne restera à la Fed, comme option, pour tenter de calmer le jeu, de faire rouler la planche à billets "à vide", et ça, ce sera "la fin des haricots", pour nos voisins du Sud.  Ce sont ces deux actions combinées, selon moi, qui mèneront à la création du "nouveau dollar US".  Par contre, rien ne garantit que cette nouvelle devise sera accueillie dans la confiance.  Bref, les temps seront durs, aux USA, pour les prochaines années.

    @ Stéphane Dumas:

    J'ai vaguement entendu parler de l'Amero, moi aussi.  Sauf que dans la situation actuelle, si j'étais premier ministre canadien, ou président mexicain,  me coller au dollar US, ou à n'importe quelle "nouvelle" devise, avec les américains, serait, et de loin, la dernière chose que je voudrais faire, et ce même en tant que partenaire de l'ALENA.  Selon moi, nous nous dirigeons vers des élections fédérales à l'automne qui vient.  Si les conservateurs parviennent, finalement, à atteindre leur majorité tant souhaitée, ils pourront enfin mettre leur propre plan d'action en marche, afin de traverser la crise.  Et à ce moment-là seulement, nous pourrons comparer, afin de déterminer quel est le meilleur des plans.  Pour l'instant, les bleus sont au bâton, mais avec un plan libéral.  Je ne garantis pas les résultats.

  9. With Barrack at the bat, we ain’t seen nothin yet.

    Here’s a blog:

    http://mrssatan.blogspot.com/2009/02/pbama-admin-invokes-preserving-state.html

  10. @Richard3

    Pour que les conservateurs réussisent enfin à avoir leur majorité, il faudra une plus grande percée en Ontario mais aussi que certains députés bloquistes tombent au combat mais c'est pas facile comme Duceppe a une figure charismatique et que "l'esthablishement du plateau" comme les artistes et divers médias ont une grande influence comme on l'a pu constater avec le clip de Michel Rivard pour démoniser Harper.

  11. Mon cher Stéphane, la dernière fois, les bleus sont passés à 12 sièges près d'obtenir leur majorité, alors je crois que la chose soit possible.

    Comme je le mentionnais, je m'attends à des élections générales dès cet automne.  Un tel nombre de sièges serait possible à combler, en Ontario, ainsi qu'à Terre-Neuve-et-Labrador, du moment que Stephen Harper parvient à enterrer la hache de guerre, avec Danny Williams.  Pour ce faire, par contre, les conservateurs doivent 1- pouvoir habilement tirer profit de l'affaire de la coalition, lors de la prochaine campagne électorale, et 2- ne pas faire de gaffe d'ici-là.

    Tout cela représente, j'en conviens, une grosse commande pour les bleus.  Mais s'ils y parviennent, il se pourrait fort bien que, comme le mentionnait Stephen Harper lui-même, l'an dernier, lors de l'annonce des travaux de l'autoroute 30, sur la rive-sud de Montréal, "cette fois sera la bonne".

  12. L'argent et la dette: faudrait comprendre comment l'argent est créé :

    http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_largent-d