La liberté indivisible

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

«La liberté, c’est d’avoir le droit de dire ce que le reste des gens ne veulent pas entendre» – George Orwell

Mardi soir dernier à l’Université d’Ottawa fut un évenement funest pour la liberté d’expression au Canada alors que la conservatrice américaine Ann Coulter s’est vu obligée d’annuler un discours qu’elle devait donner à cause d’une manifestation de quelque 2000 étudiants qui ont commencé à lancer des projectiles et activer les alarmes d’incendie. Devant l’incapacité de la sécurité de l’U de O à contenir les manifestants, Mme Coulter a dû annuler son discours sur les conseils de ses gardes du corp. L’ironie a voulu que le sujet du discours de Mme Coulter portait sur le biais sur la liberté d’expression entre droitistes et gauchistres et la rectitude politique.  Sans qu’elle n’ait eu à ouvrir la bouche, les manifestants ont prouvé son point.

Même avant mardi soir, elle avait reçu la lettre suivante de la part du Vice-recteur aux Études, François Houle:

Dear Ms. Coulter,
I understand that you have been invited by University of Ottawa Campus Conservatives to speak at the University of Ottawa this coming Tuesday. We are, of course, always delighted to welcome speakers on our campus and hope that they will contribute positively to the meaningful exchange of ideas that is the hallmark of a great university campus. We have a great respect for freedom of expression in Canada, as well as on our campus, and view it as a fundamental freedom, as recognized by our Canadian Charter of Rights and Freedom
s.

I would, however, like to inform you, or perhaps remind you, that our domestic laws, both provincial and federal, delineate freedom of expression (or “free speech”) in a manner that is somewhat different than the approach taken in the United States. I therefore encourage you to educate yourself, if need be, as to what is acceptable in Canada and to do so before your planned visit here. You will realize that Canadian law puts reasonable limits on the freedom of expression. For example, promoting hatred against any identifiable group would not only be considered inappropriate, but could in fact lead to criminal charges. Outside of the criminal realm, Canadian defamation laws also limit freedom of expression and may differ somewhat from those to which you are accustomed. I therefore ask you, while you are a guest on our campus, to weigh your words with respect and civility in mind. There is a strong tradition in Canada, including at this University, of restraint, respect and consideration in expressing even provocative and controversial opinions and urge you to respect that Canadian tradition while on our campus. Hopefully, you will understand and agree that what may, at first glance, seem like unnecessary restrictions to freedom of expression do, in fact, lead not only to a more civilized discussion, but to a more meaningful, reasoned and intelligent one as well.
I hope you will enjoy your stay in our beautiful country, city and campus.

Sincerely,

François Houle
Vice-recteur aux études / Vice-President Academic and Provost
Université d’Ottawa / University of Ottawa
550, rue Cumberland Street
Ottawa (ON) K1N 6N5
téléphone / telephone : 613 562-5737
télécopieur / fax : 613 562-5103

Tirée du National Post: http://network.nationalpost.com/NP/blogs/fullcomment/archive/2010/03/22/mark-steyn-ann-coulter-is-also-asking-for-it.aspx#ixzz0jD2cJ7Gs

Il importe peu qu’on soit d’accord ou non avec l’opinion de Mme Coulter. Personnellement, je suis en désaccord avec un grand nombre de ses opinions. Mais si nous chérissons les principes de liberté et de démocratie, la pierre angulaire de ces principes doit être la liberté d’expression.  La meilleure façon de garantir qu’une démocratie ne puisse devenir une tyrannie de la majorité, c’est de rendre ce droit sacro-saint.

Que ce droit soit abrogé sous prétexte que les propos tenus sont offensants est une grave entorse à ce principe.  Qui décide de ce qui est offensant et de ce qui ne l’est pas? Est-il vraiment possible d’en juger? Donc n’importe quelle loi à cette fin pourrait facilement être un baillon arbitraire pour faire taire quiconque n’est pas d’accord avec le majorité. Même si le discours en question est intolérant, nous ferions preuve d’autant d’intolérance si nous tentons de supprimer le message par la force.

Ce qui est arrivé à Mme Coulter est un déshonneur pour tout canadien qui défend la liberté et nous sommes présentement la risée des médias américains. Loin d’avoir discrédité Ann Coulter, les manifestants n’ont que prouvé son point qu’il y a un double standard entre la droite et la gauche au niveau de la liberté d’expression. Combien de conférenciers gauchistes ont droit à la même réception à laquelle Mme Coulter a eu droit?

Si les propos d’Ann Coulter sont à ce point marginaux, alors elle serait automatiquement marginalisée par la plupart des gens. La pire chose à faire, si nous ne sommes pas d’accord avec son opinion, c’est de lui accorder une importance qu’elle ne mérite pas. De l’opposer par la violence est tout aussi réprehensible que de déblatérer des propos insultants dans un discours.

A propos de l'auteur

Mon nom est Philippe. J'habite sur la rive sud de Montréal. Je suis un technicien en informatique qui aime discuter de toute sorte de sujets. Bienvenue sur mon blogue!

13 Réponses à “La liberté indivisible”

  1. Ann Coulter…. beau bonhomme! :P

    On pourrait parler aussi de Michael Savage qui a été banni de l'Angleterre (au même moment ou Londres recevait sur tapis rouge la fille de Che Guevara…) &nbsp ;http://www.youtube.com/watch?v=0JGmRQxmtDk

    <object width="480" height="385"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/0JGmRQxmtDk&hl=fr_FR&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/0JGmRQxmtDk&hl=fr_FR&fs=1&&quot; type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="480" height="385"></embed></object>

  2. Ceci étant dit, la lettre de Mr. Houle est tout a fait innofensive; elle ne fait que stipuler qu'Ann Coulter devrait se renseigner avant de venir dire des aneries diffamatoires, parce qu'elle pourrait risquer de se faire poursuivre. Ce qui est vrai. Ca aurait été different s'il avait suggéré qu'elle reconsidere de venir présenter sa conférence.

    En fait, je suis certain que toute cette histoire fait bien son affaire parce qu'elle tire profit du scandale, c'est son fond de commerce.

    Il faut etre un peu naif pour y voir une question de liberté d'expression…

    1. @ JCC

      Ceci étant dit, la lettre de Mr. Houle est tout a fait innofensive; elle ne fait que stipuler qu’Ann Coulter devrait se renseigner avant de venir dire des aneries diffamatoires, parce qu’elle pourrait risquer de se faire poursuivre.

      Oh, please! Elle a même pas encore livré son discours qu'on s'offense déjà de ce qu'elle pourrait dire…

      Alors comme ça, j'imagine que selon toi c'est parfaitement correct qu'une foule d'étudiant fassent taire quelqu'un par la force? Est-ce qu'on ramène aussi la mode du goudron et des plumes comme certain des manifestants ont suggéré?

  3. Il faut etre un peu naif pour y voir une question de liberté d’expression…

    Au contraire, c'est exactement la question…

    Ann Coulter s’est vu obligée d’annuler un discours qu’elle devait donner à cause d’une manifestation de quelque 2000 étudiants qui ont commencé à lancer des projectiles et activer les alarmes d’incendie

    Si le but n'était pas de la faire taire, je me demande bien ce qu'il était?

  4. « Oh, please! Elle a même pas encore livré son discours qu’on s’offense déjà de ce qu’elle pourrait dire… »
    Non, Mr. Houle ne s’en offense pas, il fait simplement la mettre en garde pour eviter des complications avec la justice. Ann Coulter a des antecedants de dire des conneries diffamatoire (les juifs qui devraient etre ‘ameliores’ pour devenir chretiens, insultent aux veuves de 9/11, etc…).
    « Alors comme ça, j’imagine que selon toi c’est parfaitement correct qu’une foule d’étudiant fassent taire quelqu’un par la force? »
    De quoi tu parles? Je n’ai aucunement fait mention de la foule ou bien de faire taire qui que se soit, j’ai simplement dit que le message de Houle etait innoffensif et qu’au contraire, Ann Coulter s’en sert comme instrument de promotion mediatique.
    Elle aurait d’ailleurs pu choisir de tenir sa conference mais elle ne l’a pas fait. Parce que c’est plus vendeur de faire dans la polemie.
    Regarde ce qui s’est passe lorsque George W. Bush a fait sa conference au Canada; oui il y a eu des twits qui voulaient l’empecher mais ca c’est quand meme produit. Et Bush n’a pas fait un plat avec l’opposition. C’est normal. Je suis certain que Coulter jubile presentemment parce que ca lui fait de la bonne pub et ca fera vendre ses livres.
    D’ailleurs, ce billet est de la pub gratiss pour Coulter…
    Enfin, tu choisi de croire ce que tu veux.
     

  5. PD,

    Votre billet affirme qu'Ann Coulter a été empêchée de parler à l'Université d'Ottawa, mais ce n'est pas du tout ce qui s'est passé.

    Mme Coulter a livré son baratin aux étudiants présents, et il y avait une période de questions durant laquelle les étudiants ont questionné Mme Coulter sur ses déclarations antérieures, opinions politiques etc.

     

    Comme elle refusait de répondre sérieusement, disant notamment à une étudiante musulmane qu'elle devrait se promener en chameau, et autres sottises du genre, les étudiants ont insisté pour qu'elles répondent aux questions posées, ce qu'elle ne pouvait faire. Elle s'est sonc défilée, annulant la 2ième partie de son 'exposé' et les médias néocons ont transformé l'histoire pour vous  faire croire qu'elle n'a pas eu la chance de parler et que sa liberté d'expression a été brimée.

    En passant, le gouvernement canadien a empêché George Gallaway, un représentant du parlement britannique, de rentrer au Canada pcqu'il est opposé à la guerre en Afghanistan et venait faire une conférence à ce sujet au Canada.

    Le recteur et les étudiants ont réagi correctement, refusant de se faire charrier par cette agente provocatrice à la solde d'intérêts étrangers.

    1. Aimé,

      vous confondez avec un autre discours donné à une autre date.
      http://www.nationalpost.com/news/canada/story.htm

  6. Voici un vidéo sur ce qui s'est passé à l'Université d'Ottawa. Comme vous pouvez voir, MMe Coulter n'était aucunement menacée physiquement, mais elle fesait face à une foule hostile., ce qui est normal avec le genre de commentaires qu'elle fait à gauche et à droite. Entre autre, elle a déjà déclaré que les Canadiens sont chanceux que les É-U nous permettent d'exister. Je suis d'accord avec PD que la liberté d'expression est sacrée et que cette femme, peu importe ses idées, doit avoir l'occasion de s'exprimer. Par contre, elle a eu cette chance, et a trouvé la foule trop peu sympathique à ses opinions, et a donc décidé de quitter.
    http://www.youtube.com/watch?v=CZ1q4hntT24

    <object width="480" height="385"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/CZ1q4hntT24&hl=en_US&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/CZ1q4hntT24&hl=en_US&fs=1&&quot; type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="480" height="385"></embed></object>

    1. @ Aimé

      Certains rapports dans les journaux faisaient état de manifestants qui lançaient des pierres et des bâtons et l'un deux aurait déclenché les alarmes d'incendie. Peu importe si la foule était vraiment menaçante, les manifestants ont complètement foiré dans leur objectif. Oui, ils ont réussi à faire annuler son discours à l'Université d'Ottawa, mais ils ont fait une publicité à Coulter qui a doublé son audience à Calgary, en plus de toute l'attention médiatique. Finalement, ce sont eux les dindons de la farce. S'il ne veulent pas entendre ce que Ann Coulter a à dire, ils n'ont qu'à ne pas aller à ses discours. En tentant de l'empêcher de faire son discours, ils ont entravé un droit que je considère inattaquable, mais en plus, ils lui ont accordé une importance qu'elle ne méritait probablement pas.

  7. Philippe,

     

    À mon avis, toute cette histoire est un coup monté. Ann Coulter se présente comme une chrétienne, puis elle se promène et va faire des discours qui sont soit racistes ou qui font la promotion d'idées carrément fascistes.

    En allant à la faculté de science spolitiques de L'Université d"Ottawa, elle se rendait dans le chateau-fort de http://www.global research.ca, le site canadien contre le NOM le plus connu et le plus crédible. Elle savait pertinnement bien ce qui allait qarriver.

    Dans la même semaine, des membres d'une milice dite 'chrétienne'' sont arrêtés au Michigan et dans d'autres états.

    À mon avis, on tente de démoniser les chrétiens comme on a fait avec les musulmans après le 11 sept.

    Dans vos commentaires, vous parlez de la liberté d'expression d'Ann Coulter, mais vous semblez oublier la liberté d'expression des manifestants.

    Vous parlez de rumeurs à l'effet que des pierres ou des batons ont été lancés, mais je n'ai vu aucun rapport du genre et aucune accusion n'A été portée.

    Je me souviens il y a quelques années tous les Québécois étaient énervés à cause des accomodements raisonnables, de peur que quelques musulmans voilés briment votre qualité de vie.

    L'Ontario n'a pas le même profil démographique que le Québec. Quand une femme comme Ann Coulter va propager son message de haine à l'U. d'Ottawa, elle est parmi plusieurs immigrants de plusieurs pays différents.

    Donc, ce n'est pas surprenant qu'elle ait reçu pareille réception, mais personne ne lui a touché, ni a tenté de lui toucher.

    Je me souviens d'un téudiant qui s'est fait taser, parce qu'il avait posé une question innoportune à John Carey. Vous en rappelez-vous?

    Maintenant est le temps de résister à la propagande et à la manipulation du NOM. C'est ce que les étudiants de l'U. d'Ottawa ont fait, et ils ont bien fait à mon avis.

     

     

    1. @ Aimé

      Si ces étudiants n'aimaient pas Ann Coulter, ils avaient le choix de ne pas aller écouter son discours. Si elle faisait un discours et que personne ne venait ou presque, le message serait encore plus éloquent. Le meilleur cadeau qu'on peut faire à une personne comme ça, c'est de lui faire de la publicité. Est-ce qu'on va protester devant chaque mosquée où il y a des imams qui appellent au jihad contre nous les infidèles? Pourtant leur discours est tout aussi haineux, sinon plus. double-standard quand tu nous tiens…

      1. Il n'y a pas réellement de liberté d'expression au Canada

        <script type="text/javascript" src="http://video.foxnews.com/v/embed.js?id=4130290&w=400&h=249"></script&gt;

  8. Philippe,

    Je reviens sur mon dernier commentaire. Je t'invite à consulter l'article et les commentaires les plus lus au lien ci-dessous sur cbc.ca et tu vas voir qu'il fut rapporté qu'Ann Coulter a décidé d'annuler son événement. Les commentaires sont éloquents à mon avis et démontre ce que j'écrivais plus haut.

    http://www.cbc.ca/politics/insidepolitics/2010/03